Un sport collectif qui gagne à être connu...

mercredi 17 octobre 2018, par C. Dommanget.

  • Les élèves du groupe de multi-activités réalisaient aujourd’hui leur 3ème et dernière rencontre de district cet après-midi.
  • Dans l’ensemble nos représentants ont beaucoup progressé, et bien accroché avec cette nouvelle activité très « éducative ».
  • L’objectif en ultimate est de faire progresser un frisbee en passes, pour l’amener grâce à une dernière passe, la passe « ultime », dans un en-but. Cette activité qui se pratique à 5 contre 5, est mixte, et permet de mélanger les catégories.
  • C’est un sport collectif sans contact comme au basket, dont l’arbitrage est assuré par les joueurs eux même, avec comme principe premier le fair-play, et les échanges, discussions pour se mettre d’accord sur les éventuelles fautes, le score... Du coup peu de conflits, de pressions sur l’arbitre, puisque chacun est garant du bon déroulement du match.
  • Cette activité permet la responsabilisation des joueurs, la bienveillance, puisqu’il existe un droit à l’erreur (on ne rend pas le disque à l’adversaire en cas de non respect du règlement), la réflexion sur le respect de l’autre et des règles, une mixité facilité grâce au non contact...
    -* En fin de rencontre, les élèves se réunissent dans un « cercle », et débriefent du match tous ensemble, en conseillant l’équipe adverse, relevant les belles actions, les points à améliorer...
  • A la rentrée nous passons au deuxième sport collectif de l’année ; le futsal, pour la plupart des élèves. Quelques chanceux parmi nos meilleurs benjamins, benjamines, et minimes seront qualifiés pour les interdistricts (contre le district de Granville), à Sartilly.
  • Pour les autres élèves, les cinquième retrouveront l’ultimate plus tard dans l’année puisque cette activité a fait son entrée dans la programmation d’EPS sur ce niveau.